Yannick Bedin - Conseiller municipal de Bourges

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 29 novembre 2009

L'Armée du crime

Je viens de voir L'armée du crime. Le film de Robert Guédiguian, sorti déjà il y a quelques semaines et dont j'avais parlé après sa présentation à la Fête de l'Huma, est comme un bras d'honneur au gouvernement et à son débat sur l'identité nationale. Il nous rappelle, ou apprend à ceux qui l'ignorent, qu'aux heures sombres de notre histoire, il fût des étrangers pour sauver l'honneur de la France: Juifs polonais, hongrois ou roumains, Arméniens, Italiens ou Espagnols antifascistes ont défendu la France des Lumières, d'Hugo contre celle de Pétain, Déat et Laval.

Rouges pour la plupart, héritiers des Communards, issus du mouvement ouvrier (cette classe ouvrière dont François Mauriac disait qu'elle était restée fidèle à la patrie), le portrait qu'en fait Guédiguian est touchant d'humanité, à mille lieu de la sacralisation dont on enrobe parfois les figures de légende. J'ai particulièrement été touché par les personnages de Marcel Rayman et d'Henri Krasucki, en jeunes hommes pleins de vie.

Rappeler leur mémoire, leur parcours et ce pour quoi ils ont vécu, ont sacrifié leur jeunesse et souvent leur vie, est à mon avis salutaire dans la période actuelle.

mardi 24 novembre 2009

L'union est un combat

Cette expression d'Etienne Fajon qui donna le titre d'un ouvrage est adaptée à la situation que les communistes connaissent dans cette phase de préparation des élections régionales.

Après le choix majoritaire émis par les communistes de la Région Centre de partir en autonome au premier tour avec le Front de Gauche, contre l'avis de la majorité de la fédération du Cher et de la section de Bourges, l'heure est à la réflexion et à l'action. Les communistes du Cher vont à nouveau se réunir pour examiner la situation créée par ce vote. Je souhaite qu'ils échangent et décident sereinement.

Comment réussir le meilleur rassemblement possible pour battre la droite et mener demain une politique régionale ancrée à gauche, c'est à dire répondant aux enjeux posés par la crise du capitalisme et par la politique dévastatrice de la droite au pouvoir?

Comment créer la dynamique pour mettre en marche les abstentionnistes, les familles populaires et les salariés dans cette élection?

Pour ma part, je souhaite le plus large rassemblement à Gauche. Je souhaite aussi que l'on donne à voir sur notre liste le renouvellement et des principes comme celui de la limitation du nombre des mandats.

vendredi 20 novembre 2009

Neptune aura-t-il raison d'Avaricum?

C'est par ces mots que j'ai ouvert mon intervention (voir ci dessous) sur la délibération autorisant le Maire à proroger la signature de la promesse de vente du site d'Avaricum. C'était là le principal sujet du débat du Conseil ce soir. Le projet semble gravement compromis et à observer les mines de certains, on comprenait que l'optimisme d'Alain Tanton ne convainquait pas grand monde. J'en ai profité pour proposer de repenser l'ensemble de l'organisation du centre-ville.

Autre sujet abordé sur lequel je suis intervenu: le marché de Noël. La ville n'ayant pas reconduit l'opération commerciale, elle a alloué 10 000€ à l'association des commerçants du quartier Bourbonnoux pour reprendre la manifestation. J'ai regretté qu'on ne fasse pas un effort un peu plus conséquent. Réponse d'Alain Tanton qui remplaçait le Maire souffrant: Ils feront leur preuve et on verra par la suite! Le premier adjoint de Serge Lepeltier oublie que l'association a déjà organisé ce type de manifestation alliant producteurs locaux et associations.

A propos d'Avaricum voici mon intervention

Monsieur le Maire, chers collègues,

Vous nous proposez d'approuver la prorogation de la promesse de vente de la ZAC Avaricum compte tenu de l'évolution du projet.

Cette évolution révèle aujourd'hui les limites et les risques sur lesquels nous avons eu de nombreuses fois l'occasion de vous alerter.

Il y a bien sûr l'importance des fouilles archéologiques qui ont mis à jour un complexe thermal gallo romain très important, contraignant à différer la signature de la promesse de vente.

Comme tous les Berruyers, je suis heureux que l'on puisse progresser dans la connaissance de l'hitoire de notre ville, d'autant que les découvertes s'annoncent du plus grand intérêt.

On peut légitimement se demander si Neptune, dieu romain des eaux, n'aura pas finalement raison de votre projet et si l'archéologie ne va pas vous donner un prétexte bienvenu pour arrêter une entreprise si mal engagée.

Quelques questions se posent, et beaucoup de Berruyers les posent:

Quel avenir pour le projet de parking compromis par les fouilles mais aussi par les remontées de la nappe phréatique à cet endroit de la ville? Quelles enseignes commerciales vont réellement s'installer sur le site alors que le contexte économique n'est guère porteur? Combien d'argent la ville a dû avancer dans le projet, dans le détournement de l'Yévrette et les aménagements divers en espérant une hypothétique vente, qui s'éloigne toujours plus?

Depuis que le projet a vu le jour, il a été le prétexte à beaucoup de communication de votre part, la démolition des immeubles et des 250 logements avant les élections municipales n'étant pas la moindre. Votre projet, nous l'avons toujours dit porte en lui un danger de déséquilibre pour le commerce en centre ville. La disparition des logements, les contraintes de circulation dûes aux travaux fragilisent aujourd'hui les commerces de l'hypercentre (et notamment de la rue Mirebeau) et la Halle Saint Bonnet. La prorogation de l'acte de promesse de vente risque de faire durer ces difficultés et de mettre en danger les commerçants et la vitalité du Centre. Je crois qu'il est temps d'arrêter les frais qui pourraient bien être ou avoir été engagés à fonds perdus dans un projet qui ne verra pas le jour avant longtemps sinon jamais, pour toutes les raisons que j'ai énnoncées.

Je crois qu'il est temps de repenser l'ensemble, de remettre tout à plat, en tenant compte des évolutions du chantier mais aussi des réalités d'aujourd'hui en engageant notamment une grande réflexion sur le schéma de circulation dans l'hypercentre avec la piétonnisation de la plupart des axes: c'est attendu par beaucoup de Berruyers, cela s'est fait dans de nombreuses grandes villes.

mercredi 18 novembre 2009

Ils ont voté et puis après...

Ils ont voté le nouveau statut de la Poste ouvrant la possibilité d'une privatisation de l'entreprise publique. Ils ont voté pour l'aggravation de la situation d'un service public déjà mis à mal par tant de restructurations: suppressions de postes, fermeture de guichets ou de bureaux, tournées de facteurs réduites...

Ils ont voté et puis après, ils viendront protester contre la réduction du service postal dans une commune de leur circonscription. Ils seront au premier plan des manifestations contre la fermeture d'un bureau de Poste de la commune la plus reculée du Cher...

"Ils", se sont les deux sénateurs UMP du Cher qui ont voté au Sénat le nouveau statut de la Poste et qui n'ont même pas pris la peine de recevoir les représentants du Comité départemental contre la privatisation de La Poste après la votation du 3 octobre.

A l'heure qu'il est, seul Jean-Claude SANDRIER a reçu une délégation et lui a apporté son soutien. Les deux autres députés se font attendre. A suivre.

dimanche 15 novembre 2009

Stratégie et contenus

De retour de la conférence régionale du PCF qui se tenait à Montrichard dans le Loir et Cher. Les six fédérations de la Région Centre avaient envoyé environ 150 délégués pour y débattre de notre position pour le scrutin régional de mars prochain. Un petit air d'assemblée générale étudiante planait sur les débats, tant il furent vifs et nourris. L'objet de la réunion était l'échange des points de vue et l'élaboration du bulletin de vote qui sera soumis aux communistes des six départements.

Partisans d'une liste autonome du Front de Gauche ou ceux d'une alliance de toute la gauche dès le premier tour ont échangé toute la journée. Les contenus du projet à défendre, les contours du rassemblement, le bilan de la Région, tous les sujets ont été abordés.

Dès jeudi les adhérents voteront pour savoir si l'on rassemble toute la gauche dès le 1er tour ou si l'on part de manière autonome avec le Front de gauche. Résultats le week end prochain.

dimanche 8 novembre 2009

Berlin, année zéro?

Faire le gros dos, rentrer la tête dans les épaules, raser les murs ... L'anniversaire de la chute du Mur de Berlin et surtout le déferlement médiatique sur le même mode, les mêmes images et surtout souvent les mêmes analyses qu'il y a vingt ans, pourraient conduire le communiste que je suis à attendre que ça passe. Pour ceux qui n'étaient pas nés en ce temps là, ou qui étaient trop jeunes pour s'en souvenir, le sujet peut apparaître bien lointain et la chose réglée depuis longtemps; et pourtant!

Read next

lundi 2 novembre 2009

Débat à gauche

Je rentre de Vierzon où se tenait un débat-atelier sur le thème de l'utilisation de l'argent et des services publics. L'ensemble des forces de gauche (hormis le NPA et LO) avaient répondu à l'invitation de la section communiste vierzonnaise.

Organisée en deux temps, la réunion a d'abord porté sur les constats: politique des banques, état des divers services publics, réforme des collectivités... J'ai particulièrement apprécié l'analyse d'un professionnel de la protection de l'enfance, sur le désengagement des pouvoirs publics dans ce domaine au profit des structures associatives. On touche là à une stratégie d'ensemble concernant tous les services à la personne et plus largement à l'éducation. Nicolas SANSU, Maire de Vierzon, a montré qu'on est en train de changer de régime. Une analyse intéressante, à la mesure de ce qui se passe.

La seconde partie portait sur les positions des formations de gauche. Le PCF, par la voix de Jean-Claude SANDRIER a mis la répartition des richesses au cœur des changements à opérer, en appelant à inverser la logique qui bénéficie au capital au détriment du travail.

Calendrier

« novembre 2009 »
lunmarmerjeuvensamdim
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30

Catégories

    Suivez moi sur Twitter

    Derniers Commentaires

    Contact