J'ai tenu en compagnie de Catherine Jacobi, conseillère régionale, Jean-Michel Guérineau, 1er vice président du Conseil général et de Daniel Arrivault, responsable de la section de Bourges du PCF aux entreprises, une conférence de presse sur la vie chère et notre campagne de pétition. C'est à lire demain (j'espère) dans le Berry républicain.

J'ai dénoncé la situation insupportable imposée à notre peuple et avancé un grand nombre de propositions immédiates ou de moyen terme pour mettre en œuvre d'autres choix. Quand les grands média ne s'intéressent qu'à la scénarisation de 2012, aux primaires du PS, ou au FN, j'ai rappelé notre volonté avec le Front de Gauche, de mettre au cœur du débat politique la question sociale.

C'est le seul et véritable enjeu, celui que le gouvernement et la droite voudraient écarter du débat comme en témoignent les déclarations dégueulasses de Laurent Wauquiez sur les bénéficiaires des minima sociaux. Ainsi ce seraient eux les parasites! La droite nous refait le coup de la campagne sur l'assistanat et transforme les victimes de sa politique en coupables. Dresser le smicards contre l'allocataire du RSA, le salarié du privé contre celui du public, les actifs contre les retraités, le français contre l'immigré....C'est indigne !